2019.07. Congresso Nacional: Em defesa das Universidades Públicas Brasileiras

Submitted by Mariel Ducharme on 17/07/19 – 18:51

Je viens de signer la pétition "Congrès national : pour la défense des universités publiques brésiliennes" et je voulais savoir si vous pouvez nous aider en la signant aussi.

Notre objectif est d'obtenir 3.000.000 de signatures et nous avons besoin de plus de soutien. Vous pouvez en savoir plus à ce sujet et signer la pétition ici :

http://chng.it/S6HdsymNx2

Merci ! Merci ! Merci !

Gláucia 

 

 

 

 

THE NAME OF FREINET IS NOT FOR SALE

Submitted by Sylviane Amiet on 02/11/18 – 09:17

We are surprised and sorry to discover that in recent years, school directors from various parts of the world have been trying to make Freinet's name a national label  that gives them the right to control the productions of their colleagues as well as Royalties.

FIMEM strongly opposes this process:

Freinet's name belongs to his own family and they alone can decide how to use it .. and especially ..

LE NOM DE FREINET N'EST PAS à VENDRE

Submitted by Sylviane Amiet on 02/11/18 – 09:13

Nous sommes surpris et navrés de découvrir que depuis quelques années, des directeurs d’école de diverses parties du monde cherchent à faire du nom de Freinet un label national leur donnant droit à un contrôle sur les productions de leurs collègues ainsi que des Royalties.

La FIMEM s’oppose énergiquement à ce procédé:

Le nom de Freinet n’appartient qu’à sa propre famille et elle seule peut décider de son utilisation.. et surtout..

Freinet lui-même s’est toujours opposé à la labellisation de sa « pédagogie », absolument contraire  aux principes fondamentaux qu’il a toujours défendus de la coopération et de la collaboration.

Nous invitons les mouvements nationaux de la FIMEM à s’opposer publiquement à ces tentatives de captation du nom.

 
POUR LE  CA-FIMEM

Sylviane Amiet

manifeste contre les politiques migratoires européennes voté à la RIDEF de Suède en 2018

Submitted by Sylviane Amiet on 15/09/18 – 09:39

MANIFESTO 350 educators from 27 countries meet at the 32nd International Meeting of Educators Freinet (RIDEF) at Ljungskile in Sweden.

During the last fifteen years, an "atomic bomb" has been deployed in the Mediterranean: 34,361 victims so far, including many children.

2018 manifeste contre les politiques migratoires européennes voté à la RIDEF de Suède en 2018

Submitted by Claude Beaunis on 13/09/18 – 19:06

MANIFESTE des 350 éducateurs de 27 pays réunis à la 32ème  Rencontre Internationale des Educateurs Freinet (RIDEF) à Ljungskile en Suède

 

Au cours des quinze dernières années, une «bombe atomique» a été déployée en Méditerranée: 34 361 victimes à ce jour, dont de nombreux enfants.